L’équipe

Laurence

Confrontée très jeune et tôt au deuil dans le cadre familial, c’est tout naturellement que ce j’ai décidé d’apporter ma contribution pour aider les personnes touchées par le deuil d’un proche non sans avoir néanmoins suivie une solide formation. Ces temps d’accompagnements sont une richesse de chaque instant autant pour la personne accompagnée que pour les accompagnants et même après toutes ces années de service le plaisir est toujours là!

 

 

 

 

Malou

Pourquoi j’accompagne ?
Ce qui me donne envie depuis toutes ces années de continuer à accompagner des personnes endeuillées, c’est de redécouvrir à chaque fois et de m’en émerveiller, les possibilités insoupçonnées de chacun, à puiser dans ses ressources pour redonner place à la vie et même à la joie… chacun à son rythme. Ce qui me touche aussi, c’est la qualité d’écoute, la bienveillance et la confiance que ces personnes se font à elles mêmes et aux autres.

Christine

Alors que le deuil est tabou dans notre société, pour moi la mort fait partie de la vie et il me semble primordial d’offrir aux personnes endeuillées une écoute bienveillante dans le respect de ce qu’elles peuvent ressentir. Mes propres deuils et mes formations me permettent d’être au plus proche du vécu des endeuillés et ainsi les accompagner avec chaleur dans cette traversée du deuil, chacun à son rythme.

 
Pati

La mort fait partie de la vie… à tout âge nous pouvons y être confronté. Dans notre société il est difficile d’en parler ce qui aggrave la solitude et la souffrance. La souffrance de l’endeuillé me touche et je sais par expérience que son ressenti a besoin d’être exprimé, partagé. Aussi, ma motivation première est d’écouter et d’accueillir cette souffrance sans jugement dans l’authenticité, la simplicité et l’humanité.
Et plus que jamais, je suis poussée par ce désir d’accompagner de façon spécifique les enfants endeuillés afin qu’ils sentent le respect et l’attention qu’ils méritent et dont ils ont besoin pour exprimer ce que la mort a crée en eux et autour d’eux…

 Patricia  
Catherine